Lexique des termes plaisance fluviale

home
A | B | C | D | E | F | G | | H | I | J | K | L | M | N
O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

A
Affluent

Cours d’eau qui se jette dans un autre

Alternat

Sens unique alterné pour franchir un passage étroit, dans lequel deux bateaux ne pourraient pas se croiser.

Amont

Ce terme représente la partie haute de la rivière, soit du côté de sa source

Apparaux

Ensemble du petit matériel dont la présence est réglementairement obligatoire à bord d'un bateau. Cela va de l'extincteur au guide fluvial, en passant par les amarres, l'ancre, les bouées, des avirons, des gaffes, une corne de brume. On parle aussi de "matériel d'armement".

Appontement

Plate-forme fixe ou flottante permettant aux bateaux de s’accoster ou de s’amarrer dans les rivières ou les estuaires soumis à la marée.
Un appontement est par essence flottant pour suivre les variations de hauteur d’eau.

Automoteur

Péniche motorisée.

Aval

Désigne la partie basse de la rivière, soit vers son embouchure

Avalant

Bateau navigant vers l'aval, c'est-à-dire qu'il descend un cours d'eau dans le sens du courant et se dirige vers son embouchure.

B
Babord

Côté gauche du bateau lorsqu'on regarde vers l'avant.

Bajoyer

Mur latéral d'une écluse, il peut être soit vertical ou légèrement incliné

Balisage

Ensemble des bouées et dispositifs divers indiquant le chenal d’une voie d’eau ou signalant les obstacles.

Barge

Bateau pour le transport de marchandises par voie navigable intérieure, destiné à être poussé et non muni d’un moyen de propulsion.

Barrage

Il en existe plusieurs types, selon leur fonction : barrages hydro-électriques, barrages réservoirs, barrages antipollution ou barrages de navigation, fixes ou mobiles.

Bassin de vitesse

Zone délimitée de la rivière ou du canal où peuvent se pratiquer des sports nautiques de vitesse,de voile ou d’aviron.

Battre en arrière

Mettre le bateau en marche arrière pour l'arrêter

Bief

Le bief est la partie de cours d'eau qui se situe entre deux écluses

Bief de partage

Ce bief est le point le plus haut du canal où la pente change de sens. Il se situe sur la ligne de partage des eaux

Brassière de sécurité

Gilet de sauvetage.

C
Cabotage

S’emploie en navigation fluviale pour qualifier un trafic réalisé entre deux ports d’un même pays par un bateau étranger. A ne pas confondre avec le cabotage maritime qui représente le trafic entre deux ports de mer voisins.

Cajolage

Laisser reculer le bateau dans le courant après avoir amarré l’avant à la rive, à un autre bateau ou à une ancre.

Canal de dérivation

Permet aux bateaux de longer une portion de rivière trop longue ou non navigable

Canal de jonction

Canal joignant deux cours d’eau. Cet aménagement artificiel consiste à faire rejoindre deux voies navigables situées dans des bassins différents.

Certificat international de bateau

Nom donné aux permis de navigation des bateaux de plaisance. En navigation intérieure, le titre de conduite est le « certificat de capacité ».

Chenal de navigation

Zone navigable indiquée sur les cartes que vous devez suivre scrupuleusement pour éviter tout danger : rocher, ensablement, piquets...

Coche de plaisance

Bateau de plaisance, habitable ou non, de moins de quinze mètres. Il peut être nolisé, c’est-à-dire en location.

Culer

Reculer par la seule force du courant.

E
Ecluse

Ouvrage d’art hydraulique implanté dans un canal ou un cours d’eau pour le rendre navigable et permettre aux bateaux de franchir des dénivellations

Espar

Perche ou tourelle plantée dans le cours d’eau et servant de balise

Etiage

Niveau le plus bas d'un cours d'eau

G
Gabarit

Le gabarit d’une voie d’eau indique la taille des plus gros bateaux : longueur, largeur, tirant d’eau, tirant d’air qui peuvent l’emprunter.

Gaffe

Longue perche en bois manoeuvrée à la main qui sert à écarter le bateau des ouvrages ou des obstacles lors des manoeuvres.

Godille

Sorte d’aviron placé à l’arrière du bateau qui sert à faire avancer le bateau à la main.

H
Halte nautique

La halte nautique (ou halte fluviale) est un équipement d’escale de court séjour, aménagé de manière simple qui ne donne pas lieu à la délivrance de services marchands. Cet espace public peut accueillir un nombre limité de bateaux en transit (3 minimum, 8 maximum). Le stationnement est gratuit et n’est autorisé que pour une durée limitée (inférieure à 48 heures).

Hauteur de retenue

Hauteur d’eau en amont de l’ouvrage.

L
Large

Par opposition au côté «terre», on désigne par «large», le côté du bateau situé vers le milieu de la rivière ou du canal.

M
Montant

Bateau navigant vers l'amont, c'est-à-dire qu'il remonte un cours d'eau dans le sens contraire du courant, se dirigeant vers sa source. Sur un canal, cela signifie que la vedette plaisance prend les écluses dans le sens montant (comme un escalier)

Mouillage

En navigation intérieure, il s’agit de la profondeur disponible pour le bateau, principalement dans un chenal aménagé. La différence entre le mouillage et le tirant d’eau maximal est appelée pied de pilote

N
Nolisage

Un bateau nolisé est un bateau de tourisme mis en location ou à disposition d’un utilisateur, à titre onéreux ou gratuit.

P
Pare-battages

Ballons gonflés à l'air et servent à protéger le bateau lors de chocs ou de frottements. Installés sur toute la partie basse de la coque ils doivent être impérativement laissés à leur place pendant toute la durée de la navigation.

Pied de pilote

Profondeur minimale que l’on doit laisser sous le bateau. Elle est de 20 à 50 cm, pour des raisons de sécurité bien sûr, mais aussi pour assurer un bon écoulement des filets d’eau sous le bateau.

Poupe

Partie arrière d'un bateau

Proue

Partie avant d'un bateau.

R
Revanche ou franc bord

Hauteur entre le pont du bateau et la surface de l’eau.

S
Sas

Partie intérieure de l'écluse située entre les deux portes amont et aval qui permet à l'eau de monter ou descendre ses niveaux.

Sassement

C'est le passage d'un bateau dans une écluse ; le temps de passage du bateau dépend de la hauteur de chute ainsi que de la taille de l'écluse

Signalétique

Panneau d’information non réglementaire à l’inverse de la signalisation. Utilisé pour afficher les informations touristiques

Signalisation

Panneau d’information réglementaire de police de la navigation

Siphon

Le siphon est un dispositif installé sur une configuration naturelle d’un cours d’eau souterrain, dans lequel l’air ne peut pas circuler entre les deux extrémités en raison de l’immersion permanente d’une partie du plafond.
Un siphon est mis en place lorsqu’un canal coupe un cours d’eau naturel

T
Tirant d'air

C'est la hauteur disponible entre le niveau de l'eau et la partie la plus basse d'une structure tel un pont. Pour un bateau habitable, distance verticale entre le niveau de l'eau (flottaison) et le point le plus haut du bateau

Tirant d'eau

C'est la distance verticale entre la partie la plus basse du bateau (en général la quille) et la ligne de flottaison

Trematage

Désigne l'action de dépasser ou de doubler un bateau faisant même route. Aux abords d’un ouvrage d’art, le trématage est souvent interdit.

Tribord

Le côté droit du bateau, lorsqu'on regarde vers l'avant

V
Vignette

Document justificatif du péage obligatoire acquitté par les bateaux de plaisance de plus de 5 mètres et d’une motorisation supérieure à 9.9 CV, sur le réseau VNF.

Virer bord pour bord

Faire demi-tour.


Se Connecter
Login:

Mot de passe:


Identifiants oubliés ?